Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 14:10

l'espace renoir diffuse le film

"natural resistance"

SAMEDI 18 oct à 18h30 avec le restaurant AUX ANGES à Roanne suivi d'un débat

Repost 0
alternatives-en-roannais - dans réfléchir pour agir
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 20:42

sont de retour le we prochain aux jardins de Cocagne !

Plaisir de la table : Bio et Local : l'idéal !

Animation et conférence

Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 11:07

Où mieux que dans un théâtre, faire entendre la parole des poètes qui oeuvrent à
façonner notre propre réalité? Une réalité qui parfois nous échappe, ou à laquelle
nous refusons de faire face.


Je crois en effet qu’un pays sans poète n’est pas un pays, mais un point sur la carte.
Je crois aussi que tant qu’il y a de la poésie, il y a de l’espoir car elle est le seul
véritable lien entre nos différences.


Je veux donc découvrir mon pays et le faire découvrir dans le regard de ceux qui le
vivent ou lui survivent. Je veux être meilleur, juste pour ne pas décevoir celui qui
m’accueille et celui que je reçois. Car je dois tout à celui que je ne connais pas.
J’ai toujours été porté par les cultures du monde, non par exotisme, mais par amour
de la France. Amoureux de cette culture qui habite nos rues, nos quartiers,
amoureux de ces Français venus d’ici ou d’ailleurs, mais avec lesquels je partage un
même destin car je suis comme eux, un Français du futur. Je veux entendre ces
différences qui tissent ma culture nationale, qui créent des horizons là où il n’y avait
que des bidonvilles, qui créent de l’humain, là où il n’y avait que du bitume. Je veux
partager, échanger, inventer, créer avec eux, parce que c’est là que je me trouve,
engagé dans la conquête de mon espace. Orienté vers un orient toujours à ma porte,
depuis mon coeur jusqu’à l’autre, en empruntant le chemin de l’art et le langage des
philosophes et des poètes. Je veux être nu comme un « vers » et m’habiller de mots
qui me sont étrangers. Je veux n’avoir aucun chemin pour emprunter celui des
autres. Car un artiste ne s’écrit pas, il n’écrit que ses rencontres. Un artiste n’a pas
de destin, mais une quête, celle d’un amour toujours plus grand qui couvre les
peines. Où est la Nation si ce n’est dans ma rue ?


J’ai donc le rêve d’un théâtre qui initie au passage entre les mondes et qui, ce
faisant, crée un lien indéfectible entre tous les hommes. Sa quête d’authenticité n’a
d’égal que sa quête de liberté, d’égalité et de fraternité.


Dans ce beau théâtre de Roanne nous avons rêvé ensemble et je vous remercie
d’être venus nombreux, partager notre besoin de beauté et de vérité.


Je remercie l’équipe du théâtre car, je le disais la saison dernière, un théâtre est
avant tout une mécanique humaine. Je les salue tous et je rends hommage, à leur
passion humble et à leur sens de l’engagement au service du plus éphémère de tous
les arts.


En attendant de vous retrouver sur les planches, le 4 décembre à l’occasion de notre
nouvelle création, « Médina Mérika » dont nous vous avons réservé la primeur, je
vous souhaite à toutes et à tous, une très belle saison 2014 / 2015.
Abdelwaheb Sefsaf

Repost 0
alternatives-en-roannais - dans réfléchir pour agir
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 08:56
Salut à toutes et tous
 
Bien que pas très perso, ce mail est une sincère et motivée invitation à 
venir faire un tour par chez nous le samedi 14 juin, à partir de 16h30.
Le réseau Reclaim The Fields et ce qu'il défend sont des choses qu'il 
nous tient à coeur de vous faire découvrir bande de ligérien.ne.s
Alors hésitez pas à venir en causer ou à passer boire un coup et 
rencontrer les gens qui seront là à ce moment à La Garde !
On vous attend !
Vivien pour les Rhizomes
 
 
 
Dans le cadre de la rencontre francophone du réseau "RECLAIM THE FIELDS 
!", qui aura lieu à Perreux du 12 au 15 juin 2014, les personnes du 
collectif RHIZOME vous invitent le SAMEDI 14 JUIN !
 
Dès 16h30 : PRESENTATION DEBAT
Présentation de la constellation "Reclaim The Fields !"
Débat autour de la paysannerie et de nos pratiques agricoles
 
Dès 19h30 : SOIREE DE SOUTIEN - CONCERT
Buffet à prix libre
"Le Sonde Mots", spectacle pluridisciplinaire poético-musico-clownesque
"Nitwits", rock ambolesque
+ surprises de dernière minute
 
Entrée libre. Ca se passe à LA GARDE, sur la commune de Perreux. 

Une question et les précisions :

rhizome@herbesfolles.org

Over blog ne permet plus de mettre les PJ...............................

 
Repost 0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 16:00

N'oublions pas le travail formidable d'Abdelwaheb Sefsaf

Repost 0
alternatives-en-roannais - dans réfléchir pour agir
commenter cet article
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 09:29

Sur la culture, et en campagne plus apaisée la culture ?? !

ce vendredi 16 mai

Repost 0
alternatives-en-roannais - dans réfléchir pour agir
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 08:20

Madame, Monsieur,

il y a quelques jours, dès sa prise de fonction, le nouveau maire de Roanne, Yves Nicolin, annonçait la suppression du poste de directrice de la Culture. Le service des affaires culturelles sera noyé dans le reste de l'administration. Dans le même temps, le maire recevait Monsieur Abdelwaheb Sefsaf, directeur du théâtre de Roanne, pour lui annoncer la fin de son contrat, au motif qu’il ne peut être artiste et directeur et dénonçant la caducité de son contrat.

Anticipant les conséquences négatives à long terme, des artistes et auteurs du Pays roannais, inquiets pour l'avenir de la culture et en particulier du théâtre, à Roanne, ont créé un comité de soutien pour ce directeur. Jeudi 24 avril, une quarantaine d’acteurs majeurs de la Culture en Rhône-Alpes ont répondu à l’appel de notre comité, pour venir à Roanne demander des explications à Monsieur le Maire. Explications non obtenues, Monsieur le Maire restant derrière des arguments de façade qui ne trompent personne d’averti.

Afin que le plus grand nombre comprenne les conséquences et les suites de cette décision, nous avons décidé d’apporter un éclaircissement sur cette situation qui peut sembler bien lointaine et bien opaque à certains Roannais, au-delà des petites phrases.

D’abord, nous voulons publier à nouveau le bilan exceptionnel de Monsieur Abdelwaheb Sefsaf, directeur du théâtre de Roanne, en place depuis à peine plus d’un an :

- le taux de fréquentation du théâtre est passé de 55% à 78% ;

- Le nombre de billets vendus sur la seule saison 2013/2014 est en augmentation de 49 % ;

- Le nombre des abonnements en baisse depuis de nombreuses années a connu une augmentation de presque 10 % ;

- le théâtre a été confirmé dans sa mission de scène régionale pour une durée de trois ans ;

- Le conventionnement avec le département a été confirmé et augmenté de 20 % ;

- Le théâtre est devenu un lieu de résidence et de création artistique ;

- Une saison jeune public a été mise en place et le travail entamé a été particulièrement salué par les établissements scolaires ;

- Rajoutons, en tant qu’artistes et auteurs, que comme de nombreux Roannais, nous avons salué une programmation riche, diverse, enfin tournée vers le monde et la société d’aujourd’hui.

Pour lister les conséquences pour les Roannais de cette décision du nouveau maire, nous avons choisi de le faire en répondant aux déclarations d’Yves Nicolin, très évolutives depuis quelques semaines :

1- “Le Comité de soutien n’a pas été monté par des Roannais”

> Nous sommes trois artistes/auteurs roannais, résidents du Roannais, fondateurs de ce comité de soutien : Véronique Popinet, auteure-photographe ; Sébastien Lefèvre, créateur lumière ; et Pierre-Yves Ginet, auteur-photographe.

> Nous ne connaissions pas vraiment le nouveau directeur du théâtre, seul l'un d'entre nous l'ayant rencontré, une seule fois, avant cette "affaire".

2- “Les gens de ce comité ne sont pas Roannais, mais des Lyonnais”

> Le comité de soutien rassemble plus de 1000 signataires. N’ayant pas accès aux données confidentielles relatives à chaque signataire, nous ne sommes pas en mesure de donner le décompte exact, par territoire, des signataires. Personne ne l’est. Le petit sondage que nous avons fait sur une centaine de signataires identifiés montre que 50% environ sont des résidents du Roannais et 50% des professionnels du monde artistique et culturel de Rhône-Alpes et de la France entière. Mais cette donnée doit être prise avec réserve. Lorsque nous avons lancé la pétition, nous l’avons diffusée dans nos réseaux personnels et professionnels. Et compte tenu de nos activités, il est vrai que nos contacts issus du monde artistique et culturel sont nombreux.

> Et si tous les signataires étaient uniquement des non-Roannais, que des artistes, des directeurs de théâtre, des auteurs, ne faudrait-il pas les écouter ? Se dire que leur mobilisation a peut-être une raison d'être ? Se demander pourquoi la presse régionale et nationale pointe ainsi Roanne du doigt ?

3- “On ne peut être artiste et directeur de théâtre, c’est un grave conflit d’intérêts”

Formidable connaissance du monde culturel ! Un grand nombre de théâtres en France sont dirigés par des artistes. C'est par exemple le cas de tous les Centres dramatiques nationaux. De nombreuses villes moyennes essayent d’ailleurs d’avoir un artiste à la tête de leur théâtre, pour permettre à ces villes de “rayonner”, pour reprendre les termes du programme de Monsieur Nicolin. Effectivement, la culture roannaise a magnifiquement rayonné ces derniers jours. Comme jamais sans doute.

4- “Le contrat de Monsieur Abdelwaheb Sefsaf est entaché d’illégalité”. “L’irrégularité a été signifiée par le Sous-préfet.”

> S'il y a une irrégularité liée à la signature du contrat, Monsieur Abdelwaheb Sefsaf occupe de fait le poste de directeur du théâtre depuis plus d’un an. Comme pour tout employé, il occupe la fonction, est rémunéré pour son travail. Si la municipalité précédente a commis une erreur administrative, pourquoi serait-ce à lui, en tant que salarié, d’en subir les conséquences ? Le droit du travail ne s’appliquerait-il pas à lui comme à tout un chacun ? Si l’affaire se termine dans les tribunaux, il y a fort à parier que la ville de Roanne sera condamnée à lui verser une lourde indemnité.

> Monsieur Nicolin propose un contrat de deux mois au directeur du théâtre, “légal cette fois”. Pourquoi donc ne pas lui proposer un contrat qui aille au bout du mandat initial ?

Le vrai motif de son éviction n’est visiblement pas là.

4- “L’éviction de Monsieur Sefsaf n’aura pas de conséquences pour la culture à Roanne”

Parfaite maîtrise des milieux culturels et des rouages de la vie d'un théâtre ! La Région Rhône-Alpes a immédiatement retiré la subvention de 60 000 euros par an qui était allouée au théâtre de Roanne pour trois ans. Elle devait augmenter à plus de 80 000 euros. La DRAC, séduite par le projet culturel et artistique devait également rentrer dans la danse. On parlait de 40 000 euros par an. La porte est désormais fermée. Sur trois ans, ce sont plus de 300 000 euros alloués à la culture roannaise qui s’envolent. Merci Monsieur le Maire. Joli coup !

5- “La subvention de la région est pour une scène et sa programmation et pas pour son directeur”

> Extrait de la Convention avec la Région Rhône-Alpes : “la présente convention est signée sous la condition exprès que la direction artistique soit assurée par le directeur en place à la date de sa signature." Il en est ainsi dans tous les théâtres pour tous les conventionnements de ce type. Se renseigner avant d’agir aurait été judicieux.

6- “Les soutiens ont une émotion à géométrie variable. J’aurais aimé qu’ils se mobilisent quand la précédente directrice a été mise au placard”

> Effectivement, nous n’avons pas bougé quand Mr Sefsaf a remplacé l’ancienne directrice. Pas plus que le monde de la Culture en Rhône-Alpes, c'est un fait. Les raisons objectives de cette absence de réactions sont soulignées par le diagnostic culturel de la Ville de Roanne, puis surtout par un audit du théâtre, réalisés par des spécialistes indépendants, sous l'ancienne direction.

Extraits choisis du rapport d'audit. Servez-vous :

- "Un manque de ligne artistique défendue (...) en premier lieu par le directeur, un manque de prise de risque, de renouvellement artistique."

- "Le sous-développement d'un travail de médiation artistique."

- "Le Ministère de la Culture, à travers la Drac, abonde dans l'ensemble de ces lieux à l'exception de Roanne."

- "La pauvreté de la mise en œuvre, voire du projet lui-même, (...) incapable d'afficher clairement ses fondements."

- Le taux de remplissage d'autres lieux comparables de la Région varie de 75% à 88%, alors que le Théâtre municipal de Roanne annonce un faible 52%.

- "Elle (NDLR La directrice) ne possède pas la vision nécessaire pour porter ce type de projet."

Et c’est précisément cette ancienne directrice que Monsieur Nicolin veut remettre au moins temporairement à la tête du théâtre de Roanne. Quelle bonne idée ! Sûr que le théâtre va rayonner !

... En attendant, "pas de conséquences pour la culture à Roanne", répète Monsieur Nicolin...

Vous avez des doutes sur ces chiffres et ces propos. Nous vous invitons à lire la presse nationale (oui, Roanne rayonne, bingo !) et régionale sur internet, et à écouter notamment le journal de la Culture, sur France Culture, le 24 avril : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4838802

Cela ne vous suffit pas, vous êtes dubitatifs, n’hésitez pas à questionner chacun des mots et des chiffres de ce message, nous sommes sereins.

Madame, Monsieur, êtes-vous certain qu’il ne serait pas judicieux de maintenir le directeur actuel et toute son équipe ? Et qu’il ne serait pas utile, vu la connaissance des politiques et des milieux culturels du Maire, de conserver la directrice de la Culture ?

Si vous le pensez, vous pouvez écrire au Maire de Roanne, il ne veut pas nous écouter.

Bien cordialement

Pierre-Yves Ginet

Auteur – Photojournaliste

Comité de Soutien au directeur du Théâtre de Roanne

http://www.activism.com/fr_FR/petition/comit-de-soutien-au-directeur-du-th-tre-de-roanne/58566

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:49

Ce lundi 14, nous avons accueilli la presse écrite et audio (Le Progrès, Le Pays, L’Essor et Radio Val de Rhins) pour présenter le Collectif "Stop TAFTA" créé fin janvier (vous trouverez en pj l'essentiel de cette présentation) et l'annonce de la


SOIRÉE info et débat du MARDI 22 avril à 19h

sur le projet de Grand Marché Transatlantique UE-USA


Maxime COMBES, d'ATTAC-France, introduira la soirée qui se terminera autour du "verre de l'amitié".

Repost 0
alternatives-en-roannais - dans réfléchir pour agir
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 20:56
Exposition : Olympe, si tu savais...

Petite histoire d'émancipations féminines

Du XVIIème siècle aux Femen, d'Olympe de Gouges à Inna Shevchenko, cette exposition conduit le visiteur à la découverte de moments clés de l'émancipation féminine pour témoigner du long cheminement qui a mené les femmes à la conquête de leurs droits politiques et civiques. À travers l'histoire du costume, des archétypes et des personnages féminins rencontrent les grandes figures du féminisme.

Depuis la rentrée 2013, des élèves de la cité scolaire Carnot ont mené une réflexion sur la condition des femmes, dans le cadre des programmes de Lettres, d'Histoire, d'Arts appliqués et des Métiers de la mode. Cette exposition ludique en restitue le travail.

Par les élèves de la section Métiers de la mode du Lycée Carnot.

Exposition du 7 au 26 avril 2014 au Point Lecture du Mayollet

En écho au Festival Passeur'Elles : programme disponible sur le site : http://www.roanne.fr/

Conférence

En partenariat avec l'exposition Olympe, si tu savais...Petite histoire d'émancipations féminines, les amis du Musée et de la Médiathèque propose une conférence sur « l'évolution des droits de la femme » présentée par Maître Chauffaille, avocate, à la salle du Diapason.

Mercredi 9 avril 18 h 30 au Diapason

Repost 0
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 20:58

Personne ne sait ce qui va arriver avec le retour d'un ancien maire dont les résultats ont été oubliés :

en attendant cette initiative est là, généreuse et féminine : une urgence nécessaire !

C'est en ce moment pour masculin et féminin !

le programme en détail

Repost 0
alternatives-en-roannais - dans réfléchir pour agir
commenter cet article

Pratique

  • : Le blog de alternatives-en-roannais
  • : Recenser les alternatives du territoire Roannais, au nord du département de la Loire : solidarité associative, les débats, les concerts, sur les thèmes de l'alimentation, de l'habitat, de l'écologie.....
  • Contact

Présentation

Roannaise depuis 2007, je souhaite recenser les diverses initiatives de notre territoire que je rencontre, que l'on me fait découvrir...

 

Les alternatives sur le Roannais qui concernent notre quotidien,

la solidarité,

l'environnement,

la culture,

  ...

Mes coups de coeur,

mes coups de pouce,

...

 

être une porte sur un autre possible :

une ouverture à une rencontre !

 

beau chemin !

Recherche